Pas de commentaires

La cuisine Antillaise, ses origines, ses plats, ses desserts, ses accompagnements et ses boissons.

La cuisine des Antilles est le parfait reflet, des peuples qui y sont passés. En provenance des gens originaires des Indes, de France et d’Afrique (Accras, signifie « beignet de légumes », en langue éwé), sans oublier des Indiens caraïbes. Les célèbres accras de morue, sont un maillon important de la cuisine Antillaise aujourd’hui on en trouve plusieurs variantes, à la langouste, aux oursins, aux crevettes, au thon, aux chaubettes (coquillages), aux titiri … Une large proposition de saveurs variées, que cette cuisine.

Les produits de la mer, y sont souvent présents, favorisant les marinades et l’assaisonnement corsé par l’utilisation du piment.

La cuisine Antillaise: Racines de manioc

Racines de manioc

Le manioc y est aussi trés apprécié, il permet entre autres de réaliser la cassave, qui est une galette réalisée à base de farine de manioc amer (appelée couac), il est à noter, que la réalisation de cette farine est d’ailleurs assez complexe, vu que le jus du manioc est toxique (manihotoxine), on élimine cette toxine par traitement à la chaleur. Il est à signaler une deuxième variété de manioc, non toxique, le doux, qui n’exige aucun traitement préventif et dont les racines sont consommées directement. (Bien que l’on signale des cas de neuropathies causés par la présence des hétérosides cyanogènes en faible quantité)

La cuisine Antillaise: Accras de morue

La cuisine Antillaise: Accras de morue

 

Les acras, originaires d’Afrique sont aussi incontournable aux Antilles, les plus célèbres sont ceux à la morue, mais il y en a d’autres. fait avec d’autres poissons ou même des légumes. Ils sont les rois des apéritif et des entrées.

Aux Antilles on mange quoi ?

Les entrées, dont l’avocat au naturel, l’avocat au crabe, le Bébélé, le boudin Créole, la chiquetaille de morue, le Crabe aux avocats en carapace, le crabe farci, le féroce d’avocat, le gombo en sauce, la Salade de christophines, la salade de concombre et d’avocat, et les célèbres acras (morue et autres).

La cuisine Antillaise: Fricassée de lambi

La cuisine Antillaise: Fricassée de lambi

Les Poissons et fruits de mer, avec l’assiette de brandade créole, les Fricassée de lambi, le Blaff de poissons, le court-bouillon de poisson, les poissons frits, les dombrés, la brandade de morue, la fricassée de chatou, la fricassée de lambi.

Les Soupes et Veloutés, avec la Soupe à congo, la soupe de palourdes, la bisque de ouassous, la bisque de touloulous, la soupe de pied de veau.

La cuisine Antillaise: boudin créole

La cuisine Antillaise: Le boudin créole

Les Viandes et Volailles la fricassée de coq, le poulet au citron, le poulet au riz. Les colombos dont le Colombo de cabri, le colombo de porc, le colombo de poulet.

Les Légumes, le Gratin de bananes, les aubergines farcies, les l égumes-pays au naturel, Ligname qui peut remplacer la pomme de terre ou la patate douce, les christophines farcies, les gratins de christophines, les pois d’Angole consommés, le calalou, le riz à la créole, le riz et pois d’Angole.

Les accompagnement, la racine madère, le riz blanc.

La cuisine Antillaise: sauce chili

La cuisine Antillaise: La sauce chili

Les sauces, la sauce chien, la sauces pimentées (avec des piments antillais)

Les desserts, avec la confiserie dont le bonbon au coco (sucre à coco, la doucelette au coco. Les Crèmes et entremets dont le chaudeau

Les fruits, dont les bananes-jaunes flambées au rhum, les bananes-fruits flambées, les beignets de bananes.

La cuisine Antillaise: gateau-mont-Blanc-antillais

La cuisine Antillaise: gâteau mont Blanc antillais

Les Gâteaux, dont l’amour Caché, le gâteau à l’ananas, le mont-Blanc, la pièce montée, le Pudding au rhum, le rocher à la noix de coco, les pâtés coco, le tourment d’amour.

Les Sorbets dont le sorbet au coco, le Sorbet à l’ananas, le sorbet à la goyave, le sorbet à la mangue, le sorbet au citron vert, le sorbet au corossol, le sorbet au maracudja.

Les Boisson, dont les Jus, jus de prunes de cythère, les Punchs, les Ti-punchs, et bien sûr les Rhums.

 

Atann si manjé a bèlmè, ou ka manjé ta  – Si tu comptes sur le repas de ta belle-mère, tu mangeras tard

Les Antilles

Guide de la Martinique

Guide de la Martinique

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>